MAÎTRE D'OUVRAGE

COOP HABITAT BRETAGNE et SO.RE.IM

LOCALISATION

ZAC Lorient-Saint-Brieuc - RENNES

EQUIPE
I2C (BET Structure, Fluides, Acoustique, Economie)
Hinoki (Environnement et Thermique)
Aphipro (OPC)
PROGRAMME

30 logements collectifs + 5 maisons groupées

SURFACES

2597 m² SP - 2394 m² SHAB

COÛT

4 283 000 € H.T.

LABELS

Certification Passiv'Haus + Label NF HQE

CALENDRIER

Chantier en cours - Livraison fin 2021

SYMBIOZ

35 logements passifs
Plan d'étage courant
CONTEXTE
La ZAC déploie une diversité de densités et de formes urbaines prévoyant environ 150 logements et 3 immeubles de bureaux dans un secteur de la ville en plein renouvellement, puisqu’il était la porte d’entrée des anciennes usines Citroën au milieu du XXème siècle.

APPROCHE ENVIRONNEMENTALE
Une réflexion approfondie sur les apports solaires passifs et la compacité des bâtiments a été menée afin de répondre au cahier des charges du label Passiv’Haus.
L’isolation thermique par l’extérieur et l’étanchéité du bâtiment sont renforcées, et complétées par des menuiseries triple vitrage bois/aluminium.  Le confort d'été est assuré par des brise-soleil orientables extérieurs, associés aux masques solaires générés par les balcons.
Le renouvellement de l’air est assuré par un système de ventilation double-flux qui limite les déperditions de chaleur.
COMPOSITION
Le projet Symbioz se positionne à l’entrée Sud-Est de ce nouveau quartier, parallèlement à une ancienne voie oubliée. Il développe plusieurs échelles complémentaires : le signal urbain vertical avec le collectif R+7, l’horizontalité et l’échelle de la maison avec les intermédiaires en résonance avec le quartier résidentiel voisin. Un bardage métallique habille le bâtiment avec des textures et couleurs jouant avec la lumière et marquant les volumétries.
Il développe une organisation en 3 strates principales (socle, corps principal R+4 et émergence R+7) permettant l’articulation des différentes échelles : le logement/la rue/le quartier/la ville.
Un travail sur l’orientation des logements et la compacité des volumes a guidé le positionnement et la forme des bâtiments.
L’accent a été mis sur la luminosité des logements, leur spatialité et leurs prolongements extérieurs. Les cadrages sur les vues lointaines sur la ville ont été privilégiées.

LOGEMENTS
La circulation commune se déploie au coeur du bâtiment, et bénéficie d'un éclairage naturel au Nord. Les logements s'enroulent autour, allant chercher pour la plupart 2, voire 3 orientations différentes.